Data manager / Chargé(e) d’études statistiques – Projet européen

Accueil Forums Offres d’emploi Data manager / Chargé(e) d’études statistiques – Projet européen

  • Ce sujet est vide.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #10369 Répondre
    N. Journy
    Invité

    Data manager / Chargé(e) d’études
    statistiques – Projet européen
    CDD 1 an renouvelable (financement projet de 4 ans)

    1. Descriptif de la structure
    Le Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations (CESP, http://cesp.inserm.fr/), INSERM unité 1018, regroupe plus de 400 chercheurs, ingénieurs, techniciens, doctorants et stagiaires travaillant dans la plupart des domaines de la santé, comme les maladies chroniques, le cancer et la
    santé mentale, répartis dans 16 équipes de recherche. L’équipe « Cancer et Radiations » est localisée au centre d’oncologie Gustave Roussy à Villejuif (Val de Marne) et est composée d’une vingtaine de personnes. Les principales thématiques de recherche de l’équipe portent sur les effets iatrogènes des
    traitements du cancer, la survie après un cancer de l’enfant et l’étiologie du cancer de la thyroïde. Sur le plan méthodologique, l’équipe consacre une partie importante de son activité à la modélisation des doses en radiothérapie, au développement de méthodes statistiques pour la prédiction de risque et à des
    analyses génétiques.

    2. Descriptif du poste
    HARMONIC (Health effects of cArdiac fluoRoscopy and MOderN radIotherapy in paediatriCs)
    Un grand nombre de cancers de l’enfant ou de l’adolescent est associé à un bon – voire très bon – pronostic. Néanmoins, le suivi de grandes cohortes de patients traités pour un cancer pendant l’enfance ou l’adolescence a montré que ces individus connaissent une morbi-mortalité à long terme importante par rapport à la population générale ou leur fratrie, résultant notamment des toxicités des traitements reçus. Ces connaissances sur les effets à long terme des traitements des cancers pédiatriques sont principalement issues du suivi de grandes cohortes de patients traités dans les années 70-90. Depuis, de nombreux progrès thérapeutiques ont été réalisés, notamment en radiothérapie afin de limiter l’irradiation des tissus sains pendant le traitement. Il est donc crucial d’évaluer l’impact de ces progrès thérapeutiques en termes de réduction des toxicités à long terme. Cette évaluation nécessite une collecte de données et un suivi à long terme standardisés, pour un grand nombre de patients.
    Le volet « Radiothérapie » du projet HARMONIC (https://harmonicproject.eu/) vise à mettre en place un registre européen d’enfants et adolescents traités avec des techniques modernes de radiothérapie et évaluer les toxicités à moyen et long terme de différentes modalités de traitement. Ce projet, débuté en
    juin 2019, est financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme H2020-Euratom.

    Description des tâches et responsabilités
    · Gestion de la base de données centralisée (4 pays) :
    – Finalisation / optimisation de l’eCRF, participation aux tests utilisateurs
    – Maintenance et gestion de la base de données, optimisation de la structure ou du fonctionnement de cette base au cours du projet
    – Coordination de la saisie et du transfert des données entre les différents partenaires
    – Validation des données recueillies (programmation de contrôles systématiques de cohérences, création de rapports automatiques pour correction, nettoyage et gel de la base, etc.)
    – Rédaction des procédures de gestion et de contrôle qualité des données et de traçabilité des modifications sur les données, du dictionnaire des variables et autres documentations nécessaires au projet
    – Réponse aux sollicitations des différents partenaires relatives à la gestion de la base données
    – Participation à la rédaction des différents rapports d’avancement du projet (investigateurs, financeur, coordinateur, promoteur) : reporting des inclusions et suivi, description de l’état d’avancement du data management, cohérence et complétion des données, description de la population d’étude
    – Préparation d’extraction de données en vue d’analyses statistiques
    – Participation à la gestion des aspects réglementaires
    – Organisation/participation aux réunions avec les ARCs, investigateurs, chefs de projets, etc.

    · Analyses statistiques
    En plus de votre mission principale de gestion de la base de données centralisée, vous pourrez être impliqué(e) dans les analyses statistiques du projet, en fonction de vos compétences dans ce domaine. Vous serez également impliqué(e) dans la manipulation de données du Système National des Données
    de Santé (SNDS), en particulier les données d’hospitalisations et de remboursement de soins de ville, après avoir reçu la formation nécessaire.

    Relations hiérarchiques et fonctionnelles
    Vous travaillerez sous la responsabilité de Neige Journy, épidémiologiste, responsable scientifique du projet HARMONIC, en lien direct avec de nombreuses personnes en France et à l’étranger :
    – Data manager et informaticien référents de l’unité
    – Attachés de recherche clinique
    – Médecins investigateurs et chefs de projet dans les centres
    – Autres investigateurs
    Vous pourrez également être amenés à être en relation avec le promoteur et autres personnes impliquées dans les aspects réglementaires.

    Ce que nous offrons
    – Une implication dans un projet de recherche international d’envergure
    – Des collaborations multidisciplinaires, avec des chercheurs et des cliniciens
    – Un environnement scientifique riche et varié
    – La possibilité de développer sa force de proposition, de contribuer à des études et articles scientifiques et possiblement de prendre en charge des analyses statistiques
    – Une valorisation du travail par des articles et communications scientifiques
    – Des opportunités de formation, notamment à la manipulation des données du SNDS
    – Un contrat renouvelable, sur la base d’un financement obtenu de 4 ans

    3. Profil du candidat
    Formation et expérience
    Formation initiale de Bac +2 (DUT STID) à Bac +5 spécialisé en biostatistiques, analyse et traitement informatique de données biomédicales et/ou expérience professionnelle d’au moins 5 ans en tant data manager. Quelle que soit la formation initiale, une expérience professionnelle significative en tant que
    data manager sera appréciée.

    Compétences
    – Formation et/ou expérience professionnelle solide en data management, traitement et gestion informatique de données biomédicales
    – Connaissances et expériences en analyses biostatistiques appréciées
    – Expérience de travail pour un registre de maladies et/ou des projets de recherche en oncologie appréciée
    – Organisation et rigueur dans le travail, respect des délais et goût pour le travail en équipe indispensables
    – Autonomie dans le travail et capacité de propositions fortement appréciées et valorisées
    – Maitrise du logiciel SAS indispensable
    – Expérience d’utilisation du logiciel Redcap appréciée
    – Anglais : niveau B1 minimum requis, B2 et plus apprécié

    4. Modalités du contrat
    CDD de 1 an renouvelable (financement projet de 4 ans), temps plein
    Rémunération selon la grille salariale Inserm (en fonction de la formation et du nombre d’années d’expérience) + remboursement à 50% du titre de transport.
    Salaire brut mensuel variant généralement entre 2 140 € et 2 950 €.
    Localisation : Gustave Roussy, Villejuif, France
    Poste à pourvoir au plus tôt

    5. Contact
    Envoyer CV + lettre de motivation à : Neige Journy, neige.journy@gustaveroussy.fr, Tel : 01 42 11 54 27

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Data manager / Chargé(e) d’études statistiques – Projet européen
Vos informations: